1er anniversaire du Colonel Assimi Goïta au pouvoir : Un bilan globalement positif, malgré les défis

1er anniversaire du Colonel Assimi Goïta au pouvoir : Un bilan globalement positif, malgré les défis

Pour de nombreux observateurs avertis de la scène nationale et internationale, le chef de la Transition malienne est sur les traces de son illustre devancier, feu le président Amadou Toumani Touré. Son bilan en un an plaide en sa faveur…, malgré les obstacles. Même si le contexte politico-institutionnel a beaucoup changé et l’hostilité de certains pays a rendu difficile son action plutôt délicate à la tête du pays, le Colonel Assimi Goïta apparait, dans les consciences maliennes, comme un héros incompris. Il est à cheval entre un Jerry John Rawlings ou un Amadou Toumani Touré. « Il ressemble à bien des égards à ATT, sauf qu’ATT, à sa prise du pouvoir, n’était pas confronté à la grave crise sécuritaire actuelle », confie un expert des questions de gouvernance. Faut-il rappeler que plusieurs acteurs politiques, dont des anciens présidents du Mali, n’ont cessé de déclarer, avec conviction, qu’aucun locataire du palais de Koulouba « ne pourra mieux faire qu’ATT », parlant du bilan du « soldat de la démocratie » ? Donc, par rapport à son bilan, le Colonel Assimi Goïta est fortement apprécié par ses compatriotes. « Il a su impulser une dynamique forte à l’Armée Nationale, qui monte en puissance, comme cela n’a jamais été fait ici au Mali », se félicite un analyste. En effet, le colonel Assimi Goita a fait de ses priorités l’équipement de l’Armée. Et, comme preuve, il veille personnellement, en collaboration avec son ministre de la Défense, le Colonel Sadio Camara, à l’acquisition de plusieurs hélicoptères, matériels et équipements militaires, qui ont donné une plus grande capacité à l’outil de défense nationale. « Aujourd’hui, dans la lutte contre le terrorisme, la peur a changé de camp, les terroristes subissent de nombreux revers, au grand soulagement des populations », saluent de nombreux élus locaux. En outre, au plan social, le programme d’assistance humanitaire et de fourniture de l’eau potable aux populations de diverses régions, est hautement salué dans l’opinion. Aucun dirigeant du Mali moderne n’a autant fait pour les pauvres populations. « L’eau c’est la vie. Le Colonel est à féliciter pour cet effort extraordinaire consistant à faire de nombreux forages et donner de l’eau à nos compatriotes », souligne un enseignant à la retraite à Kita. En plus de ces actions salutaires, le président de la Transition n’hésite pas à canaliser les efforts de l’équipe gouvernementale, en imprimant une diligence et une efficacité aux actions du gouvernement Choguel Kokalla Maïga. C’est pourquoi dans des domaines comme la santé, les infrastructures, les routes, le commerce, l’agriculture, des progrès sont visibles, malgré les difficultés liées aux sanctions injustes imposées au pays. Sans oublier l’impulsion forte que le chef de l’Etat a donnée à la diplomatie malienne, qu’incarne le ministre des Affaires étrangères, Abdoulaye Diop. Ce qui fait qu’aujourd’hui, le Mali est respecté et considéré dans le concert des nations. Et de nombreux leaders et activistes panafricanistes ne cessent d’encenser le chef de l’Etat, le colonel Assimi Goïta, pour sa vision et son engagement en faveur de la renaissance du pays. En définitive, le bilan de ce 1er anniversaire du Colonel Assimi Goïta à la tête du Mali est globalement satisfaisant et semble l’inscrire sur les traces de feu le président ATT. Ce qui incite certains responsables de la société civile et des acteurs politiques à caresser le vœu de voir le chef de la Transition prendre en main les rênes du pays, pour une durée plus longue. Equation difficile à résoudre aujourd’hui au sein d’une communauté internationale peu favorable. Mais, ce rêve pourra-t-il se réaliser à brève échéance ? Bien malin qui pourra le dire, le pouvoir étant d’essence…divine. Bruno D SEGBEDJI