JEAMILLE BITTAR, PORTE-PAROLE DU M5-RFP DEMANDE UNE ÉVALUATION INDIVIDUELLE DES AUTORITÉS DE LA TRANSITION

JEAMILLE BITTAR, PORTE-PAROLE DU M5-RFP DEMANDE UNE ÉVALUATION INDIVIDUELLE DES AUTORITÉS DE LA TRANSITION

C’est lors d'une manifestation organisée le vendredi 1 Avril 2022, que le Porte-parole du M5-RFP a demandé une évaluation individuelle des autorités de la transition. Ladite manifestation avait comme objectif, le retrait du Mali de la communauté économique des états de l’Afrique (CEDEAO) et la création d’une monnaie nationale. En effet, ils avaient dans leur cahier de charge six doléances à présenter aux autorités de la transition parmi lesquelles le retrait immédiat du Mali de la CEDEAO qui, depuis bien longtemps vit sous les sanctions de cette dernière pour défaut d’une durée consensuelle censé mettre fin à la période transitoire. Cependant, pour certains manifestants la CEDEAO n’est plus l’organisation que le peuple africain soutien. Quant à eux, elle est devenue un instrument politique de la France.