Affaire des détournements dans l’achat d’équipements militaire : Des mandats d’arrêts internationaux lancés contre des anciens ministres

Affaire des détournements dans l’achat d’équipements militaire : Des mandats d’arrêts internationaux lancés contre des anciens ministres

Selon une source judiciaire, des mandats d’arrêts internationaux ont été lancés contre l’ancien Premier ministre, Dr. Boubou Cissé ; l’ancien ministre de la défense et des anciens combattants, Tiéman Hubert Coulibaly ; l’ancien ministre de l’économie et des finances, Mamadou Igor Diarra ; et l’ancien directeur général de la Banque Malienne de la Solidarité (BMS-SA), Babaly Bah. La même source judiciaire précise que la procédure est liée à l’affaire des détournements dans l’achat d’équipements militaires. A rappeler que le Procureur de la République, chargé du Pôle Économique et Financier de Bamako d’alors, Mamoudou Kassogué, aujourd’hui ministre de la justice a, dans un communiqué en date du 27 mars 2020, informé l’opinion publique de la réouverture depuis décembre 2019 des enquêtes dans l’affaire relative à l’acquisition d’un nouvel aéronef (avion présidentiel) et à la fourniture aux Forces Armées Maliennes d’un important lot de matériels d’Habillement, de Couchage, de Campement et d’Alimentation (HCCA), ainsi que des véhicules et pièces de rechange, laquelle affaire avait préalablement fait l’objet d’un classement sans suite. Aux dires du Procureur, les enquêtes complémentaires menées par la Brigade économique et financière du Pôle économique et financier de Bamako ont permis de conforter les graves manquements à l’orthodoxie financière et comptable, relevés par le Bureau du vérificateur général, avec des faits de détournements de deniers publics sur fond d’opérations frauduleuses pour un montant de 9 350 120 750 FCFA et de surfacturation par faux et usage de faux pour un montant de 29 311 069 068 FCFA. Rassemblées par A.S