Afrique : 65 milliards de dollars pour stimuler la croissance économique

Afrique : 65 milliards de dollars pour stimuler la croissance économique

Dakar la capitale sénégalaise abritera le 7 juillet 2022, le sommet des chefs d’Etats IDa pour l’Afrique. Les travaux permettront de traiter cinq domaines prioritaires pour la région à savoir, la transformation économique, l’agriculture, l’élevage et la sécurité alimentaire, le capital humain, les innovations numérique et technologique, et la transition énergétique. Afin de mettre en œuvre le programme de l’Association internationale de développement IDA-20 pour l’Afrique, les dirigeants africains et la Banque mondiale œuvrent à stimuler la croissance économique du continent, réduire les inégalités et améliorer la vie des plus démunis. C’est dans ce cadre que s’inscrit la réunion de haut niveau des chefs d’Etats africains qui doit se tenir le 7 juillet prochain à Dakar, dans la capitale sénégalaise. “ La rencontre de Dakar a pour objet, le démarrage du programme IDA 20. En 2012 il y a eu une rencontre à Abidjan, pour permettre aux dirigeants de définir les axes et surtout l’enveloppe qui sera consacrée à ce programme. Et maintenant, il est quand même grand temps de le mettre en œuvre puisque l’Afrique fait face à de nombreux défis dont le premier et la sécurité alimentaire.” Les chefs d’Etats vont plaider en faveur de la transformation économique, de l’agriculture, de l’élevage et la sécurité alimentaire, du capital humain, des innovations numérique et technologique, et de la transition énergétique. En outre, le programme IDA-20 pour l’Afrique couvrant la période allant du 1er juillet 2022 au 30 juin 2025 est doté d’un financement de 65 milliards de dollars en faveur de 39 pays africains. “ Le programme IDA 20 propose entre autres, la résilience des économies africaines et une économie plus verte. C’est discutable dans le sens où, aujourd’hui, l’Afrique est en continent qui pollue le moins, or l’initiative de la Banque mondiale, nous fait comprendre que cette dernière, souhaiterait que l’Afrique adopte un autre modèle économique, contrairement à ceux des pays puissants, qui sont basés sur les énergies fossiles et voudrais que l’Afrique développe un autre type d’économie.” Le programme de la banque mondiale IDA-20, vise à accompagner le redressement des pays touchés par la pandémie de COVID-19 et leur transition vers un développement vert, résilient et inclusif.