Coupures d’électricité : les populations expriment leur colère !

Coupures d’électricité : les populations expriment leur colère !

Manifestation à Douentza et Mopti, colère à Bamako et dans d’autres localités du pays. Les coupures d’électricité sont dénoncées par les populations à travers différents canaux ces derniers temps. Mais à Kayes, il n’y a pas encore eu de délestage cette année, selon des habitants de la ville. Au centre du Mali, une marche a été organisée jeudi 14 avril 2022 par les populations de Douentza. Elles ont dénoncé les conséquences des coupures d'électricité et disent prendre l'opinion nationale et internationale en témoin. « Après plusieurs rencontres avec le coordinateur de l'EDM d'ici, on n'a pas eu de suite favorable », explique Sidi Cissé, membre de la société civile de Douentza. Selon lui, « c'est pour cette raison que les associations de la société civile se sont mises d'accord pour organiser une marche pacifique afin d’exprimer leur amertume, leur mécontentement du délestage de l'électricité à Douentza ». Même cri de cœur à Bamako et à Mopti Toujours au centre du Mali, la ville de Mopti fait aussi face à ces coupures intempestives, malgré l'arrivée de trois groupes électrogènes. Des sources locales indiquent que sur les 15 groupes électrogènes de la ville, 6 sont en panne. À Bamako aussi, ces coupures se font sentir non seulement dans les familles mais aussi dans les services. Des habitants de la capitale demandent aux autorités de s'impliquer davantage afin de trouver une solution définitive à ce problème. « Avec les coupures d'électricité, nous rencontrons d'énormes difficultés et les enfants ne parviennent pas à réviser correctement leurs leçons », indique une dame rencontrée à Bamako. « À cause du délestage, nous perdons beaucoup de clients », souligne un jeune homme. « À ce rythme, ça risque de provoquer des court-circuits qui peuvent vraiment jouer sur nos appareils », s'inquiète une autre dame. Rappelons que ces coupures intempestives peuvent durer de quelques minutes à toute une nuit ou toute une journée par endroit. Ces délestages ont lieu aussi dans un contexte de forte chaleur avec le Ramadan musulman et le carême chrétien qui sont en cours. Kayes n’est pas encore concerné par les délestages Contrairement aux autres régions, pour la première fois la ville de Kayes n'a pas encore connu de délestage cette année. C'est du moins ce que rapportent certains habitants de la cité des rails.