Mali : 22 déplacés exécutés par des terroristes affiliés à Daesh à Ménaka, selon MSA

Mali : 22 déplacés exécutés par des terroristes affiliés à Daesh à Ménaka, selon MSA

Le Mouvement pour le Salut de l’Azawad membre de la Plateforme des Mouvements du 14 juin 2014 d’Alger a annoncé l’exécution sommaire de 22 déplacés à Tidermene, cercle de Ménaka. « Des hommes armés ont fait irruption le 12 juin 2022 dans un campement non loin de la localité d’Izingaz (…) et ont procédé à l’exécution sommaire de vingt-deux (22) personnes parmi lesquelles des déplacés venus chercher refuge dans cette zone », a indiqué ce groupe armé signataire de l’accord d’Alger dans un communiqué publié, hier mercredi. Le MSA a fourni la liste des 22 personnes tuées en imputant la responsabilité à l’Etat Islamique dans le grand Sahara. « Ces graves atteintes aux droits humains et à la vie tout court ont été perpétrées par des terroristes affiliés à Daesh et opérant sur des motos », a précisé le communiqué. La Plateforme des Mouvements du 14 juin 2014 d’Alger a condamné ces crimes d’une horreur inexplicable, en appelant la MINUSMA, les organisations de défense des droits de l’Homme et toutes les autorités compétentes à diligenter une enquête pour traduire les auteurs de ces crimes devant les juridictions compétentes. La plateforme a réitéré ses engagements aux autres mouvements signataires de l’accord d’Alger à tout mettre en œuvre pour endiguer cette vague de crimes de masse. Il y a une semaine, la Plateforme du Mouvement du 14 juin d’Alger a engagé une vaste offensive aux côtés des forces armées maliennes contre les positions du groupe Etat islamique. Elle a été soldée par la libération d’Andraboukane et la mort de plusieurs terroristes ainsi quelques combattants du MSA et la GATIA. Siaka DIAMOUTENE