Mali : le directeur général du CENOU reçoit le nouveau bureau de coordination de l’AEEM

Le nouveau bureau de coordination de l’AEEM a rendu, vendredi 9 avril 2021, une visite de courtoisie à la direction générale du Centre national des œuvres universitaires (CENOU). Les étudiants ont été reçus par le directeur général du Centre, le Colonel major Ousmane Dembélé, accompagné de l’ensemble des chefs de service du CENOU.

Élu le 14 mars 2021secrétaire général du bureau de coordinationde l’Association des élèves et étudiants du Mali (AEEM),à l’issue du 29e congrès, Siriman Seydou Niaré a entrepris des visites de courtoisie. Des occasions pour le successeur de Moussa Niangaly de convaincre les Maliens de ses ambitions pour l’école malienne et de recevoir des conseils.

Au centre national des œuvres universitaires, le vendredi dernier, SirimanNiaré a saisi l’occasion pour faire comprendre au colonel major Ousmane Dembélé et toute son équipe que l’AEEM a plus que jamais besoin de la confiance de ce centre. Une confiance indispensable pour apporter le changement tant souhaité par le CENOU et tous les partenaires de l’école malienne, a-t-il laissé entendre.

« Le CENOU est en pleine mutation pour mieux servir les étudiants »

La lutte contre la violence dans l’espace scolaire et universitaire constitue aujourd’hui le combat engagé par les autorités en charge de l’éducation. C’est pourquoi le 29e congrès de l’AEEM a été placé sous le signe de la « renaissance ». À cette occasion, tous les deux ministres en charge de l’éducation avaient réitéré la nécessité d’apaiser l’espace scolaire et universitaire conformément au forum sur l’insécurité en milieu scolaire et universitaire.

Dembelé, tout en félicitant le déroulement pacifiquement de ce 29e congrès, a également rassuré le nouvel homme fort du syndicat estudiantin de son accompagnement. « Le CENOU est en pleine mutation pour mieux servir les étudiants et espère également l’accompagnement des étudiants pour réussir ce changement qui permettra à chaque étudiant qui vient au CENOU de repartir avec son problème résolu ou avec beaucoup d’espoirs », a indiqué le directeur général du CENOU.
Le colonel major Ousmane Dembélé n’a pas manqué de conseils à fournir au nouveau secrétaire général et son équipe. Il leur demande surtout de cultiver la patience, d’éviter les tensions et les violences inutiles, et de diriger selon les textes et les valeurs du Mali.

Correspondance particulière