Mise en œuvre de l’Accord pour la paix : Le centre carter salue l’engagement de la transition

Mise en œuvre de l’Accord pour la paix : Le centre carter salue l’engagement de la transition

L’Accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger était au cœur des échanges que le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, a eus, hier à Koulouba, avec le président du conseil d’administration du Centre Carter, Jason Carter. À sa sortie d’audience, l’hôte du jour a confié que son Centre est ravi d’avoir entendu une affirmation totale et sans condition à la mise en œuvre de l’Accord. Cela, a-t-il expliqué, permettra de soutenir un avenir en paix pour le peuple malien. «Nous partons avec la forte impression de l’engagement ferme de ce gouvernement à mettre en œuvre l’Accord que nous croyons être un élément important de la réussite de la Transition. Nous partons également encouragés par l’affirmation de cet engagement», s’est réjoui le petit fils de l’ancien président américain Jimmy Carter. Et d’ajouter que son organisation attend avec beaucoup d’espoir les prochaines actions de notre gouvernement pour démontrer au monde, aux Maliens et aux parties prenantes que l’Accord pour la paix porte ses fruits. En outre, Jason Carter s’est dit très conscient de la situation et du contexte actuels du Mali. C’est pourquoi, a-t-il justifié, son Centre veut donner l’appui qu’il peut. «Nous attendons avec beaucoup d’impatience des actions concrètes pour réaliser les actions de paix», a espéré le président du conseil d’administration du Centre Carter. Présent au Mali depuis trois décennies, le Centre Carter lutte contre le ver de Guinée. Depuis quatre ans, il est l’observateur indépendant de la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger.