Revalorisation des autorités coutumières : la ministre Diéminatou Sangaré met en pratique la volonté du président de la Transition Colonel Assimi Goïta

Revalorisation des autorités coutumières : la ministre Diéminatou Sangaré met en pratique la volonté du président de la Transition Colonel Assimi Goïta

Depuis la décision prise par le Président de la Transition de donner une place prépondérante aux légitimités traditionnelles, la ministre de la Santé et du Développement social, Mme Diéminatou Sangaré, a mis au cœur de ses missions un volet renforcement des liens sociaux. C'est dans ce cadre que lors de ses récentes missions à Bougouni, Kita etc. que Mme Sangaré a rendu une visite de courtoisie remarquable aux notabilités desdites localités. Ces visites ont non seulement permis à ces personnalités (chefs de villages, imams, prêtres, pasteurs et personnes âgées) de donner leurs points de vue sur la vie de la Nation mais aussi au ministre de la Santé et du Développement social de transmettre les messages du président de la Transition, chef de l’Etat, Son Excellence Assimi Goïta pendant et après les sanctions injustes imposées au peuple malien par la CEDEAO.

Depuis sa prise de fonction à la tête du ministère de la Santé et du Développement social, la visite aux notabilités constitue une étape importante lors de ses déplacements à l’intérieur du Mali. Tout récemment de Kayes à Nioro du Sahel en passant par Bougouni, Sikasso, Kita et Nara les notabilités ont reçu la visite de la cheffe du département de la Santé et du Développement social. Les messages de remerciement et d’encouragement du Président de la Transition, Chef de l’Etat, Son Excellence le Col Assimi GOITA ont été disséminés aux chefs de quartiers, de villages, aux imams, aux prêtres et autres chefs coutumiers. Mme la ministre a consacré un moment important à cette activité surtout après la levée des sanctions injustes et injustifiées imposées à notre pays par la CEDEAO, l’UEMOA et leurs complices. Ainsi, elle a adressé les remerciements du Président de la Transition à la population pour avoir accepté cette résilience durant l’embargo. Les interlocuteurs qui sont les garants de nos us et coutumes ont bien compris puisse qu’ils aspirent tous à une indépendance au vrai sens du terme afin d’amorcer un développement harmonieux de notre pays. Elles se sont (notabilités des villes citées) engagées à accompagner le Col Assimi Goïta tout en lui demandant de garder le cap dans la dynamique qu'il a enclenchée pour l'honneur et la dignité du Mali. « Aucun esprit malveillant ne doit empêcher la progression de ce processus», selon Niamé Tounkara, chef de quartier de Tounkarala à Kita (visite effectuée le dimanche 26 juin 2022 à Kita).

« Les actes posés par la Transition nous vont droit au cœur car l’honneur et la dignité légendaires reviennent petit à petit », a déclaré Seydou Keïta, Coordinateur des notabilités de Kita (dimanche 26 juin 2022). A Bougouni,la capitale de Banimonotié(jeudi 21 juillet 2022) le chef du village, Sambou Diakité a délégué son conseiller Bourama N’Gomi Diakité pour remercier les plus hautes autorités de la Transition représentées par la ministre Diéminatou Sangaré, native de la région. « Nous soutenons les autorités de la Transition grâce à la réussite des actions enregistrée depuis qu’elles sont là. Parmi les exploits, il y a l'amélioration de la situation sécuritaire dans le pays, le développement des infrastructures de santé avec le renforcement du plateau technique, entre autres. A ces réussites s’ajoute la valorisation de la fonction de chefferie traditionnelle par le Président de la Transition, le Col Assimi Goïta. C’est pour cette raison que Bougouni projette la construction de son vestibule traditionnel. La mise en œuvre de ce projet permettra d’anticiper sur les conflits et de traiter les litiges fonciers et les questions sociales à l’amiable », a-t-il expliqué.

A Kayes( vendredi 17 juin 2022) le patriarche Hamet Niang n’a pas manqué de faire des bénédictions aux autorités et au pays tout entier avant d’inviter les uns et les autres à un sursaut national. A la rencontre des notabilités réunies autour du coordinateur des chefs de quartiers de la Cité des rails, Moussa Diarra, la chefferie s'est dit debout comme un seul homme derrière les autorités de la Transition. Selon Moussa Diarra, les bénédictions ne feront pas défaut pour la réussite de cette Transition. Lors de la visite conjointe de la ministre de la Santé et du Développement social, Mme Diéminatou Sangaré et de son collègue en charge de l'Economie et des Finances, Alhousseini Sanou à Koutiala (lundi 28 mars 2022), les notabilités réunies autour de Oumar Ouattara ont réaffirmé leur disponibilité à accompagner la Transition et cela «quelque soit le prix ». Elles ont demandé au gouvernement la diligence du découpage administratif de la région de Koutiala, l’octroi des intrants agricoles et la revalorisation du secteur de l’agro business.

A la rencontre des notabilités de Nara (mardi 14 juin 2022 à l’occasion de la journée du donneur de sang dédiée aux FAMA) en compagnie du ministre de la Défense et des Anciens Combattants, Col Sadio Camara, la ministre de la Santé et du Développement social s’est acquittée de ce devoir à savoir véhiculer le message de paix et de stabilité tout en leur demandant de prier pour le pays. Pour sa part, le chef de village de Nara, Diarra Kéita, au nom des légitimités traditionnelles, a exprimé sa fierté vis-à-vis des résultats enregistrés par les FAMA. Il les a exhortés à aller dans ce sens. Partout où les délégations sont passées, ce sont des notabilités très déterminées à accompagner les autorités actuelles. Dans le vestibule de Sikasso (Samedi 05 mars 2022 )par la voix de Abdoulaye Traoré, chargé de communication de la chefferie traditionnelle de Kénédougou, les sages ont défendu la bravoure de nos FAMA qui, du reste, est légendaire. « Dans l’histoire du Mali qui n’a pas salué le courage de Tiéba et Babemba Traoré face aux blancs durant leurs règnes. Le comportement actuel des militaires ressemble beaucoup à cela », s'est réjoui Abdoulaye Traoré.

Face à cet état de fait, la ministre de la Santé et du Développement social, Diéminatou Sangaré a rappelé l'importance du rôle des notabilités dans la réussite du combat des autorités de la Transition pour la souveraineté du Mali. Cette volonté présidentielle s’est traduite en acte avec la remise de l’insigne et du drapeau aux chefs de villages, de quartiers et fractions le lundi 18 juillet 2022 lors d’une grande cérémonie organisée pour la circonstance.